Un nouveau défi pour Tom Scohy

Meilleur buteur de Solre-sur-Sambre et de la P1 il y a deux ans, Tom Scohy avait gravi un échelon en rejoignant le Stade Brainois. Contacté par la RUSB, il a réfléchi au projet...

Débarqué au Sans Fond la saison dernière en provenance de Solre-sur-Sambre où il avait été sacré meilleur buteur de P1 avant l’arrêt de la compétition, Tom Scohy n’aura pas vraiment eu l’occasion de s’exprimer à Braine-Le-Comte.

La faute forcément à une année particulièrement compliquée sur le plan sportif mais pas uniquement : « Je faisais régulièrement partie de la sélection mais je n’ai pas eu le temps de m’imposer vu la situation. J’ai quand même inscrit un but contre dix-huit lors de ma dernière année chez les Tuniques Bleues. »

Suite au projet de fusion entre les Stade Brainois et Tubize, le comité des P’tits Blancs avait constitué une short list des joueurs aptes à intégrer le probable futur noyau de D2 ACFF : « J’en faisais partie mais j’avais déjà quelques contacts dont Binche. J’ai attendu d’en savoir plus sur comment les choses allaient se passer avec Tubize et j’ai analysé la proposition de la RUSB tout en me faisant conseiller par mon père et mon cousin Thomas Vanhecke qui m’ont encouragé à accepter la proposition. »

Le projet du club cher à Damien Schena a donc plu à l’attaquant originaire de Grand-Reng : « Il y a un véritable engouement pour ce club. Binche est une ville de foot et l’ambiance qui y règne me plaît énormément. Pour ce que j’en connais, cela doit être un plaisir d’évoluer dans ce chaudron avec ces supporters-là. Je vais y retrouver Quentin Meerpoel que j’ai connu à Solre-sur-Sambre. Il existe des ambitions mesurées et un staff qui vise sur le long terme. »

Par ailleurs, l’opportunité de disputer une double confrontation face à l’Entité Manageoise a aussi joué dans la balance : « Je pourrai ainsi affronter mon frère, Matteo et mon cousin, Théo Vanhecke. Ce sera un match dans le match. »

Tom Scohy a comme tout le monde hâte de reprendre la compétition : « Ça manque énormément mais je ne suis pas le seul ; heureusement avec mon frère et mon cousin nous nous entraînons régulièrement ensemble histoire de rester actifs lorsque l’on nous libérera. »

@ Cédric Adam – SudPresse Sports – 14/03/2021